Cinquième vague : Tout est prêt

On l’appellera « jacques » cette 5ème vague. À la veille du déconfinement annoncé, avec autant d’amateurisme, de mépris et d’infantilisation que pour le confinement, je crains que ce retour à la  » vie normale  » ne se fasse avec quelques agitations de drapeaux. Ces technocrates vont finir par faire péter  » Volkan  » du fond de sa résidence surveillée. On aurait pu penser que l’avancée des sciences, des techniques et plus généralement de la connaissance leur permettrait de donner du sens à leur vison de la société et éclairer leurs décisions. Hélas ! « Moun ka di ke sé mésié fè lékol dèyè tablo an Fwans, épi yo ka vini karé anlè nou isi-a« .
Pas totalement faux puisque Zèzel a eu son diplôme l’autre jour !

Mi bann séléra
Il y a des papiers qui circulent et qui sont marqués que ce qui leur importe et de manière très insidieuse, c’est de porter atteinte aux libertés publiques et de repousser chaque jour un peu plus notre capacité à accepter l’inacceptable, faisant ainsi de nous, jour après jour, de dociles citoyens. « Kon di papa » : « Sé tjou-nou yo lé fann pou pran tè-a« .
Le résultat semble pratiquement obtenu par la normalisation d’un savant mélange de brutalités policières, de postures arrogantes, de mensonges, de sophistications règlementaires, de bureaucratie absurde. J’invite les « 39 moutons crèches » de la pétition à lire l’ouvrage de La Boétie, qui explique en partie les raisons de cette soumission volontaire à l’inacceptable. « Piskè zot telman entélektuel ».

Yo fè nou’y.
Sonjé ! Au mois de Juillet/août 2020, nos spécialistes dénombraient 557 cas positifs – 3 décès. Au 31 août 2020, on comptait 12 hospitalisations.
Cette situation a nécessité des décisions importantes dont l’annulation du tour cycliste et l’annulation du tour des yoles. « Féfé pa di gran choz  » ! Comme dans le programme des gouvernants de Cluny, on avait dit qu’on allait faire une  » maison de la yole « , donc « sé pa lapenn ay wè mizè an lanmè » .
Des mécréants ont dit que « Féfé » va faire le tour des yoles dans une terrine à l’intérieur de la maison de la yole.
Pourquoi une « tes rines » me dit mon voisin ? Pourquoi pas « mes rine » ?
« Hé boug mwen, ou ka chèché an bab épi Féfé » ?

Mi pwel pwélélé
Il paraît que tous les  » djel mandé krédi  » qui avaient acheté du rhum, des bières et des saucisses étaient « anrajé ». Toutes les « chata » s’étaient déjà rasées, tatouées, poudrées, fardées, elles avaient préparé les ficelles transparentes, les topless, les « san ayen pa anba ». « Tou sa pou ayen« .
« Asi paré » qu’elles ont quand même fait un « After Yole » dans une villa avec piscine. Il paraît que c’était un vrai « toufé yenyen ». Manman, manman, manman, bondié sennyè, Laviej mari, Lézam du purgatoire, lafouka té ka désann kon viv Degol a Pari. Sé té raché pòyò. Après ça, elles vont chanter  » ma manman m’a dit comme sa faut pa faire…… « 
Mi sé pour ça que le « neg djinen » a dit la dernière fois que c’est uniquement la faute des  » zotoctones « .
Dans un langage vernaculaire couramment parlé aux « Zantilles » Zèzel a dit doucement à ses collaborateurs : «  Zot ké arété ba mwen gaz épi kous kanno zot la. »

Korona ka rivé an vrak
On m’a dit que la radio a dit qu’il y a une course de bateaux à voiles qui part de la France de la personne et qui va arriver en Martinique. Et que, c’est des jolis bateaux qui vont sur l’eau. Rien à voir avec ces  » lapo pistach  » avec nos « 8 neg asou a bwa drésé épi féfé ka godiyé ».
La radio a dit aussi que les compagnies aériennes « Canada Airlines » et « American Airlines » reprennent leurs 2 vols hebdomadaires à destination des « Zantilles » en octobre ou novembre.
On a dit que la radio a dit aussi qu’il aura 30 bateaux de croisières contenant environ 3000 personnes chacun qui vont faire escale en Martinique. Il est prévu que le contrôle de la circulation des bus se fasse avec le concours des gardiens de la nation Mada. Le drapeau de l’accueil sera hissé haut en trois couleurs. À cause de la marée haute du mois de mars, le lambi s’est réfugié à « Fon Zonbi ».

Mi chif-la yo enmen an.
Au mois de Juillet/août 2020 : 557 cas positifs – 3 décès. Le 31 août 2020, on comptait 12 hospitalisations. Tour cycliste et tour des yoles annulés.

Bouch féfé fèmen di kon klou
Au mois d’Août/sept 2021 : 28542 cas positifs – 528 décès. Le 29 septembre 2021, on comptait 331 hospitalisations ! Mon voisin atterré par ces chiffres « wouklé » : Malgré tout ça, on accueille quand même la transat Jaques vague ? « épi tou yol anilé » ?

Rediyo sa ankò
Au mois de Juillet/août 2020 : 557 cas positifs – 3 décès. Le 31 août 2020 on comptait 12 hospitalisations. Tour cycliste et tour des yoles annulés.
Au mois d’Août/sept 2021 : 28542 cas positifs – 528 décès. Le 29 septembre 2021, on comptait 331 hospitalisations.
Alors là, Zèzel tu auras des problèmes avec les gardiens de la nation Mada. Il faut que tu parles à « toutouni ». Il faut trouver une autre destination. Vas-y « molo » avec lui, parce qu’il vient de se prendre un « bok » dans la télé de Guyane. La dame lui a dit un genre « Ay ba marèn-ou konsey ». « Toutouni té lé mò, i pa té sa mò ».

Mi sé sa yo té ka chèché
20 décembre 2021 : conférence de presse à la préfecture devant la gravité de la situation.
Zèzel au micro:
« Chers concitoyens, bagay-la cho. Nous avons déployé des efforts pour faire repartir l’économie de comptoir. La « Jacques vague » nous a ramené près de 200 000 touristes en deux mois, bien entendu tous vaccinés jusqu’aux dents. L’accueil a été chaleureux et on a noté l’absence du « comité du 09 septembre » pour des raisons encore inconnues. Les « 39 moutons crèches » étaient présents et missionnés pour la  » souss « . Les « zotoctones » n’ont pas été autorisés à approcher les jolis bateaux pour éviter de les contaminer avec le nouveau « variant Mada ». Cependant, ils ont été invités à porter des jumelles pour voir les jolis bateaux. À cause de la pénurie d’ananas, les distances sanitaires ne peuvent être calculées.
Nous avons autorisé l’entrée en Martinique à toutes personnes en provenance de tous les autres pays sans tests négatifs, du moment où elles étaient vaccinées. Le professeur Biéka, bien connu des services financiers des laboratoires producteurs de vaccins, leur a rappelé que même vaccinées, les personnes transmettent le virus. Mais les études épidémiologiques du professeur Biéka ont démontré que le virus ne circule qu’entre les  » zotoctones « , les  » san dan « . En effet dès que le virus voit un  » notoctone « , il lui saute dans les poumons et que dès que le virus voit un  » non notoctone  » il trace son chemin à la recherche d’un  » notoctone « .

Nous avons joué le jeu avec les possédants pour vous laisser consommer un maximum. Il n’y avait pas d’obligation de pass sanitaire pour rentrer à 20 000 par jour dans les centres commerciaux, contrairement à l’exigence de pass sanitaire faite aux joueurs de tennis qui ne sont que deux sur un terrain.
Nous avons fermé tous ces petits  » lolo  » et  » débi de la réji  » qui freinent l’importation avec leur histoire de « manjé lokal  » et en plus, ils diffusent le virus quand ils reçoivent entre 05 et 10 personnes par jour. Nous avons aussi mis la pression sur les  » machann rimed-razié « , parce que c’est un exercice illégal de la médecine. Enfin, nous avons déployé des  » Babylone » et des  » manblo  » dans tout le pays pour contrôler tout ça, et particulièrement sur les plages.

Malheureusement une bande de  » tet chadwon  » de  » tiloulou « , de  » mafia  » et de « tèt brilé« , accompagnés de « chata » de « walpa » de « gaza » et autres  » lanmen atè fes anlè « , tous ces  » ich man bans » sont d’origine indigène, environ une cinquantaine, a fait un  » dance hall  » entre eux dans un espace fermé tenu secret.
Le lendemain, les chiffres n’étaient pas bons. Le professeur Biéka, a fait son enquête épidémiologique et a confirmé que c’est à cause de la fumée et que ces jeunes  » zotoctones  » sont 100% responsables.
Pour toutes ces raisons et pour votre santé, en accord avec les élus du peuple, la Martinique sera confinée à compter de demain 22 décembre 2021, et ce jusqu’après le carnaval dans les mêmes conditions. Le professeur Biéka donne la garantie que les chiffres vont s’améliorer vers le mois de mai. Il s’en occupe personnellement. J’en appelle à votre patience et votre compréhension.
Exceptionnellement pour le réveillon du 24 décembre, vous devez rester seul chez vous pour prier la Vierge Marie. Pour les « zimpies », le vaudou est autorisé.

« Bagay-la cho, sé ansanm nou ké rivé. Épi sa zok ké rété trantjil. » A la prochaine!

Zèzel

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.
Asipozé an moun ka sanm entel ou konnet oben ou té konnet, sé pa pa espré sa fet.
Any resemblance to real and actual names is purely coincidental.

Jeff Lafontaine

(2 commentaires)

  1. Un travail utile aurait été de demander au maire de Fort de France quelles dispositions seront prises sur le plan sanitaire lors de l’arrivée de la course… Mais ici on se contente de parler fort… Les coursiers de la Route du Café n’auront pas le covid du fait de la « quarantaine » à bord de leurs voiliers, le temps de la traversée. Ces vilains étrangers ne contamineront donc personne. Ce n’était pas le cas du Tour des Yoles puisque les coursiers rentrent chez eux chaque soir…
    Après il y a le public et tout dépend des moyens mis en oeuvre pour maintenir les gestes barrière. Pour le Tour des Yoles, les communes étapes ne pouvaient le garantir. Pour la Route du Café, je veux croire que Fort de France se donnera les moyens. A nous d’être vigilants. S’il y a une 5ème vague, on ne pourra pas mettre cela sur le dos de la Route du Café. Quant aux touristes, il n’y en aura pas beaucoup car, bien que vaccinés, ils n’auront pas envie de prendre le risque de se frotter au covid qui peut s’attraper sous des formes modérées malgré le vaccin, ou de se retrouver stigmatisés comme étrangers venus profiter de la Martinique sur le dos de nos martiniquais pour qu’on parle d’eux. Et tant pis si l’économie s’écroule..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *