Covid-19 : les plantes créoles qui boostent l’immunité

Certaines plantes aromatiques et médicinales de l’ethnopharmacopée des Antilles-Guyane seraient susceptibles de nous aider dans la lutte contre la Covid-19. Sélection de spécialistes.

Joël Labbe, sénateur et grand défenseur des plantes médicinales rappelle que « 10 % de la biodiversité mondiale des plantes aromatiques et médicinales (PAM) viennent des régions d’Outre-mer ». Mieux encore « 80 % des plantes de nos départements ont vocation à être médicinales », relève le Dr Emmanuel Nossin, pharmacien, ethno-pharmacologue et coordinateur du réseau Tramil en Martinique (Programme de recherche appliquée à l’usage populaire des plantes médicinales dans la Caraïbe).

Selon lui, en attendant l’arrivée du médicament qui viendra stopper la croissance du virus, booster son immunité et combattre les symptômes respiratoires est une première étape dans la lutte contre la Covid-19. Onze plantes aromatiques et médicinales très connues et faciles à se procurer ont été identifiées. Un important travail de recherche mené par Emmanuel Nossin, Max Monan, docteur en chimie et Frantz François-Haugrin, responsable qualité du laboratoire de biologie médicale de l’hôpital Louis Domergue à La Trinité, tous membres de l’Association pour la valorisation des ressources naturelles de la Martinique (Arvarnam).

Toutes ces plantes sont immunostimulantes, c’est-à-dire qu’elles activent notre système immunitaire lui permettant d’empêcher la pénétration d’un agent infectieux, de l’identifier en cas de pénétration et de le rendre inoffensif. En effet, on sait que les personnes les plus prédisposées à contracter la maladie sont celles qui sont immunodéprimées ou dont le système immunitaire fonctionne moins bien. Le virus profite de ces défaillances pour mieux se répliquer.

1. LES DÉCOCTIONS

Préparation : mettre 30 g de plante fraîche dans quatre tasses d’eau (soit environ 1 l). Faire bouillir durant 5 à 10 min dans un récipient couvert puis laisser refroidir et filtrer avec un filtre à café ou un petit tamis.

Posologie recommandée : boire une tasse de 25 ml, trois fois par jour.

Lire la suite sur le site « anform! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *