Emmanuel MACRON veut emmerder 1 221 919 Français d’Outre-Mer

C’est à 1 221 919 (un million deux cent vingt et un mille neuf cent dix neuf) Antillo-Guyanais, Réunionnais et mahorais non vaccinés que Emmanuel Macron s’en prend en voulant les tuer socialement et les déchoir de la citoyenneté française.

« Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés (NDLR – Antillo-Guyanais), j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie (…) Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale, explique le chef de l’État. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon(boire un verre), vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… »

Alors que le gouvernement s’enfonce dans une hérésie de vaccination obligatoire tous les scientifiques du monde s’accordent à dire que la politique vaccinale est inutile face à Omicron. Voir dernière publication de l’IHU de Marseille.

https://youtu.be/x5-5P3ugQ_M

(3 commentaires)

  1. Madiana pé fèmin dépi atjelmen. Pou sé restoratè a. Mwen ka kité yo wè sa ki presiden syndika la restowation. Ki moun i yé é ki moun i ka soutien en vérité ! Si mwen sav yo pou sav osi !

  2. On verra si cette levée de boucliers à l’assemblée nationale débouchera sur le rejet de ce texte ?

    Concernant le pass vaccinal, son application en Martinique entrainera la mort des associations sportives (déjà en grandes difficultés) étant donné la baisse de leur nombre de licenciés, suite au pass sanitaire. N’oublions pas que ce nouveau texte s’appliquera aussi aux 12 – 17 ans.
    C’est la mort des associations culturelles, salles de sport, restaurants, cinémas … et j’en passe.
    Je ne parle même pas de la santé: les consultations externes, soins, examens…deviendront impossibles sans le pass vaccinal en hôpital public et dans le privé.

    Nous ne sommes plus dans le sanitaire ! Tous les scientifiques (sans conflit d’intérêt) nous le démontrent.

    Je pense que beaucoup de nos compatriotes n’ont pas encore pris la mesure de ce qui nous attend.
    Un « vacciné 2 doses » est un futur non « vacciné » étant donné qu’il faudra une dose tous les 3 ou 4 mois.

  3. Qui at il dans ces pseudo vaccins a prendre tous les 3 mois, pour qu il soit si furieux? Vaccinés ou non ,on se retrouve à l hopital en cas de covid.
    Alors que des médicaments font effet. Ou est elle notre France : liberté égalité, fraternité. !!!
    Nous devrions avoir le choix du traitement….
    Trop jeune ce President….il fait comme 1 adolescent…..dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *