En Martinique : Les personnels hospitaliers accueillis comme des criminels par la gendarmerie.

Ce jeudi 14 octobre 2021 marquera un tournant majeur dans cette crise de pass sanitaire dans les hôpitaux de Martinique. Depuis lundi les gendarmes assiègent le CHU PZQ pour empêcher les personnels non vaccinés et non munis de pass sanitaire de soigner les malades. Les héros d’hier sans masques, sans blouses, sans protections, sans congés qui sauvaient des vies au péril de la leur sont devenus des criminels à cause d’un vaccin. Les images et les audios valent mieux qu’un long discours. Sommes-nous vraiment dans une situation de crise sanitaire pour nous passer de personnels soignants qui veulent soigner aujourd’hui ? La direction est allée jusqu’à porter plainte en référé contre le personnel pour blocage des différents sites du CHUM.

Un commentaire

  1. Voilà le travail du gouvernement français il cherche à ce que nous Antillais nous soyons tous réduits à néant mais çà ne se passera pas comme ça si il ( le président) veut du sang il sera tenue pour responsable à bon entendeur salut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *