Eric JALTON : Il n’est pas utile que des mesures législatives relatives à la vaccination obligatoire viennent diviser la Guadeloupe plus encore.

En Martinique des élus pleurent au profit de la propagande vaccinale, ou encore, d’autres ne jurent que par cette sois disant seule solution allant jusqu’à proposer une loi d’obligation vaccinale pour toute la population. Le sénateur Maurice ANTISTE qui au départ avait été associé malgré lui à la PPR d’obligation vaccinale au sénat s’est retiré au profit de la liberté de chacun, abandonnant au passage son homologue Catherine CONCONNE défenseur acharnée de la vaccination.

En Guadeloupe, Eric JALTON Président de Cap Excellence et Maire des Abymes arbore une autre posture tout en responsabilité. En effet, le président de Cap Excellence « considère que dans ce contexte anxiogène porteur de conflit et de tension sociale, il n’est pas utile que des mesures législatives relatives à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire viennent diviser la Guadeloupe plus encore. {….} S’il est avéré que la vaccination contre les formes graves qui conduisent trop souvent à l’urgence hospitalière et/ou au décès (au point de submerger nos hôpitaux et engorger nos pompes funèbres), en revanche le fait qu’il n’empêche pas significativement d’être contaminé ou contaminant, aliment l’incompréhension et la réticence d’un très grand nombre de Guadeloupéens, vis à vis du pass sanitaire qui apparait davantage comme une mesure coercitive discriminante, et injustifiée sanitairement de prime abord et de plus pénalisante pour beaucoup d’activités économiques.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *