FO-STIS 972 : pour une utilisation éclairée et intelligente de la vaccination

FORCE OUVRIÈRE DES PERSONNELS DU SERVICE TERRITORIAL D’INCENDIE ET DE SECOURS DE LA MARTINIQUE

Le syndicat FO-STIS 972 n’est pas « anti-vax » mais pour une utilisation éclairée et intelligente de la vaccination.

Au 06 Octobre 2021, les effets indésirables post-vaccinaux Pfizer / Moderna / Astra Zeneca / Johnson and Johnson recensés sur des sites officiels comme Santé Publique France, ANSM ou Eudravigilance sont à plus de 1 million.

Jamais des vaccins n’ont eu autant d’effets secondaires dans le Monde. Les Sapeurs-Pompiers, étant sur le terrain au quotidien, peuvent témoigner des résultats après chaque pic de vaccinations. Ainsi on se retrouve confronté, après les vagues de vaccinations, à des vagues d’AVC, de phlébites, d’embolies pulmonaires, de thromboses, de cécités, de douleurs thoraciques, de difficultés respiratoires et, plus grave encore, de décès. Beaucoup de ces interventions ont été réalisées auprès de personnes récemment vaccinées.

En observant des pays ayant mené une campagne de vaccination précoce, avec des taux de vaccinés plus importants qu’en France ( Israël, l’Angleterre, l’Islande, Singapour, le Chili, etc. ), on constate que seule, la vaccination ne fonctionne pas.

Les formes graves de personnes ayant un schéma vaccinal complet demeurent fréquentes.
Plus important encore, des études Américaines, Suisses, Françaises ont démontré que le vaccin n’empêchait pas la transmission du virus. Le Conseil Scientifique Français l’a même certifié le 20 Août 2021, ce qui rend le « pass sanitaire » inutile et même dangereux. Il en est de même pour l’obligation vaccinale, car l’agent vacciné ne sera pas testé, pourra être porteur du virus et le transmettre sans le savoir.

C’est pourquoi nous demandons l’annulation de cette loi et proposons la continuité du fonctionnement actuel. À savoir :
• les tests périodiques des agents à raison de 72 heures
• le respect des gestes barrières
Ces mesures limitent considérablement les contaminations en caserne, celles des victimes et permettent aux agents de travailler en sécurité.
Il conviendrait aussi de faire confiance à la médecine de ville qui prescrit des molécules pour traiter la Covid-19 avec une prise en charge précoce. Ces protocoles bénéficient de retours positifs dans le Monde entier.

Ainsi l’immunité naturelle et celle apportée par les personnes vaccinés volontaires prendront le dessus sur ce virus et permettront de mettre fin à cette ambiance anxiogène. Les agents pourront donc travailler en toute sérénité et sans contrainte.

fo.stis972@gmail.com

Communique-effets-vaccins-FO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *