Gilbert COUTURIER : Nous ne serons pas dans l’obligation d’accepter les menaces de la vaccination

C’est le samedi18 septembre 2021 lors d’une organisation d’un marché de plantes médicinales n’en déplaise à C. CONCONNE « Atoumodrome » que le Maire de la commune du Gros-Morne Gilbert COUTURIER a fait savoir que dès lors que les Martiniquais essaient de se rassembler pour mener une action d’autres essaient de les en empêcher.

Dès le matin très tôt de passage pour voir la mise en place des installations, le maire du Gros-Morne explique qu’il a reçu l’appel de la préfecture lui sommant l’ordre de faire plier bagage à tous les exposants de la manifestation.

Le Maire du Gros-Morne a fait savoir que même si il est un élu, il est d’abord un militant du peuple pour son pays. Il croit véritablement qu’il faut défendre les affaires du pays parce que personne ne le fera à notre place.

Gilbert Couturier : « Et c’est la raison pour laquelle, j’ai demandé aux organisateurs de bien veiller au respect des gestes barrières parce qu’il ne faudra pas compter sur moi pour inciter à la vaccination encore moins au passe sanitaire. Chacun est grand et fait ce qu’il veut. »

Je veux aussi dire que le Covid perdurera mais que nos relations aussi doivent continuer de fonctionner et que nous devons utiliser tous les moyens intelligents qui nous permettent de rester en vie et profiter des belles choses de la vie sur terre.

Je dirai aussi que pour tous ceux qui font confiance à nos plantes médicinales et notre pharmacopée nous ne serons pas dans l’obligation d’accepter les menaces de la vaccination. Et ça vous me connaissez je prend toutes mes responsabilités je ne mène de combine avec personne.

Aujourd’hui, je n’ai plus le budget en main car le préfet a fait une saisine à la chambre régionale des comptes parce que je ne me suis pas mis à genoux. Mais ça, comprenez ! Toujours à hauteur d’homme je leur dis qu’ils ne me feront pas plier les genoux. Et j’incite les élus présents et la population à rester soudés pour continuer à nous défendre et tous les gens du pays. Et c’est afin que nous restions verticaux et solides que nous faisons cela. Les officines pharmaceutiques doivent exister mais la pharmacopée locale doit aussi prendre toute sa place.

Nous sommes dans ce que j’appelle une résistance pour la sauvegarde du peuple Martiniquais face à une démantibulation des peuples. Merci à tous les présents « Mwen ka di yo doubout pitjan » Merci pour les jeunes docteurs de Martinique, merci pour les jeunes infirmiers de Martinique qui sont là et pour qui souvent on leur met des bâtons dans les roues.

(17 commentaires)

  1. Bonjou,

    Man kontan wè Misié Limè Gilbert COUTURIER pa chanjé an chouya.
    Fòk nou sa rikonnèt kimoun ki doubout an ti péyi nou-an pou ende-nou rété doubout dwèt pitjèt épi vansé tipa pa tipa san kouri.
    Nos cellules ont besoin de ce qui nous fait tenir depuis toujours !
    MERCI MONSIEUR LE MAIRE.
    Contente de savoir que la Martinique a son propre capitaine !
    FÒS ! TJENBÉ FÒ !
    ?B.A.
    Dimanche 19 septembre 2021

  2. Bravo Monsieur COUTURIER, Bravo pour votre humanité face à votre peuple, Bravo pour votre resistance face au parachuté de la préfecture. Seul compte pour lui la voix de son maître. Tenez bon.

  3. Mwen pa te bizwen tradiksyon. Pou mwem menn I te bon kon I te ye a. I te menn pi bon pas sete pawòl sòti an tjè misye limè adan lang manman nou.

  4. Merci Merci beaucoup pour cette force que vous venez de déployer dans le cœur des martiniquais
    Pliss fois meci monsieur COUTURIER que DIEU béni ou en loo

  5. Bravo Mr le Maire!
    Bon courage! Et vive la nature!
    Pourquoi nous empêcher de nous soigner par les plantes médicinales?
    Juste pour aller se faire vacciner.

  6. Bravo missié limè. A prezan nou pé di ke ou la épi nou. A pa préfet ya ki éli’w sé pep la. Pep gro- món!!! Toute sé lézot la djol yo fèmen……yo toute….. sauf JFN

  7. M,Couturier, vous avez raison et contrairement aux maires sans esprits et qui demandent à leurs parents de se vacciner et d êtres des rats, alors qu’il y a des médicaments pour cette épidémie,…bravo encore.
    Casimir

  8. Castro. Merci , Mr le maire, d’être un martiniquais vertical et couillu au milieu des carpettes, des vendus et des crapuleux crocodiles.

  9. Bravo Monsieur le Maire de défendre votre opinion et votre citoyen Non à la vaccination obligatoire Chacun est libre de prendre sa décision Plis fos

  10. Qui sommes nous? pour accepter les mensonge les violences les mépris les falsification de histoire les déracinement les dénombrement et et ? Non ils est temps de se réveiller changeons de paradigme allons aux points de départ//////////

  11. Bravo misié Couturier……Mè pa koté Gwmòn
    .
    Mèsi pou fos- la / lit – la/ konsians – la
    Angajman – la.
    Ou pa di pèsonn pa alé ou alé la fawmasi/ pran , pa pran vaksen..
    Sem bagay ou ka di..:
    Sé ki nou ni plant péyi – nou é ou la pou permet moun di vann / fè konnet bagay période- a
    Ki sé ďé konpléman pou saki lé pasé nou kouri pran tout konchonni avan lè ki pé fans fwa- nou.
    Konw di – a. avan lékol té wouvè, tjenz jou avan , lé paran – nou té ka ba nou tizann konpozé di diri/ zeb kafé/ zeb lourdes épi an Fey griyav pou té lavé nou…apré sérénité luil dirisen / vichy Sélesten..pou vwéyé alé tout konchonni an didan nou.
    Nou pa mò…nou pa fè mouton..
    Nou genyen ek révision lavi – nou épi pé mayen- nou.
    Alò RIBRAVO MISIÉLIMÈ ..GILBÈ COUTURIER.
    MIL BEL KOUT KOUTI OU BA YO LA – A.
    ..
    .

  12. Merci beaucoup M.lemairr
    Nous vous disons un grand Bravo pour votre détermination
    Nous vous soutenons dans nos prières
    Il faut que cette pression s arrête
    Nous sommes des Adultes responsables
    Assez! C’est assez!
    Trop de pressions. Nous n en pouvons plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *