Le préfet Stanislas Cazelles ne connaît pas les chiffres de la vaccination en Martinique – Évolution Martinique les lui communique.

Dans le JT soir du 29 décembre de Martinique la 1ère, le préfet de Martinique dans des analyses hasardeuses comme à son accoutumée annonce un taux de vaccination en Martinique de 46%. Sauf que c’est faux ! Même en trichant avec les tranches d’âge c’est toujours faux. Le taux de vaccination qui se rapproche le plus de celui annoncé par le préfet est celui de la tranche d’âge de 55 ans à 90 ans et plus pour 45,41% en deuxième dose. (Voir détail taux vaccination par tranche d’âge plus bas)

Dans un soucis de transparence et de vérité pour nos lecteurs et les auditeurs de Martinique la première nous communiquons les vrais chiffres de la vaccination au 19 décembre et nous invitons le préfet à y prendre connaissance.

Afin que la transparence soit totale nous donnons les chiffres par 1ère et 2eme injection pour la population générale ainsi que pour les tranches d’âges de 12ans et plus et de 18ans et plus. Nous constatons que les autorités communiquent très souvent sur le taux de la population majeure en omettant la tranche d’âge des 12 ans et plus. Soit nous avons détaillé.

Hospitalisation et décès

Des patients hospitalisés qui totalisent 128% de comorbidités et la moyenne d’âge des décès depuis le début de l’épidémie est de 77 ans. 7 012 (sept milles) décès toutes causes confondues en Martinique en deux ans et 727 décès déclarés Covid au 31/11/21.

Le préfet annonce une moyenne de 15 décès par semaine en décembre sans donner aucune précision sur le profil de ces personnes. En semaine 52 on déplore 13 décès dont la moyenne d’âge est de 70 ans et selon une étude conjointe du CHU de Fort de France et de Pointe à Pitre présentée dans le JT soir du 25 décembre les patients Covid hospitalisés totalisent 128% de comorbidités.(Voir le commentaire de Réaliste du 26 décembre dans le lien)

Des chiffres tronqués depuis le début de la crise du Covid ? Dans quel but ?

  • Les tests PCR procurent beaucoup trop de faux positifs les États-unis les retirent
  • Des personnes à comorbidités sévères décèdent avec un test PCR positif elles sont déclarées décès Covid ?
  • Après les injections des personnes sont hospitalisés et sont déclarées vaccinées ou non en fonction de leur statut vaccinal (Primo dose récente, primo dose efficace, vaccination complète à plus de 7 jours, Booster à plus de trois mois 7 jours après la deuxième dose)

Depuis deux ans les autorités sanitaires tentent de maintenir la population dans la peur du Covid. Ils ont interdit par décret l’hydroxychloroquine, ils ont nié les traitements précoces, ils nient l’Ivermectine, le ministre de la santé vient d’interdire par décret l’Azytromycine et tous les antibiotiques macrolides. Tout ce qui peut servir d’alternative à la vaccination est soit interdit ou rejeté par les autorités sanitaires. Il faut vacciner coûte que coûte même si le vaccin est rendu obsolète par Omicron.

Machiavel : « celui qui contrôle la Peur des gens devient le maître de leurs âmes »

La rédaction, le 30 décembre 2021.

(4 commentaires)

  1. Il est tout à fait causasse de voir que la population de 75 ans et plus est moins vaccinée que celle de 55 à 64 ans et de 65 ans à 74 ans. Nos aînés feraient-il preuve de discernement ? En particulier ceux qui ne souffriraient pas de comorbidités

  2. RamayYad préconisait la vérification psychologique, je dirais psychiatrique des candidats aux élections présidentielles.

    1. Bonsoir Anakaona,

      Ou ni rézon. Sé prèmiéfwa man ka li an Moun ékri sa. Man kontan ou fè’y 👍🏼
      Sé pwofitè tala adan an arogans san manman ni papa ! Pèp-la ka atann-yo pou félisité-yo : bravo vous êtes arrivé au sommet. Mé sé Moun-tala pa.sav qu’on ne tombe que de la hauteur d’où l’on a été hissé !

      Kité yo tombé kon sé fouyapendou-a pou yo pé pouri kon sé mango-a.
      Nou ni two souvaman an sansibilité mal plasé ba Moun ki pa mérité estime !
      Tala ka dèfié-nou épi fòt sé média-a.
      Dépi farko sa té vizib ba toutmoun. Mé… … …revoir la nature humaine ! Surtout dans les élections pour celles et ceux qui continuent d’utiliser cette tyranie depuis 1945. Nous devons devenir Adultes et Responsables indissociables pendant qu’il est encore temps Le RIC.
      Bonnes fêtes ! 🌺

  3. Cazelles, Mensonges et Manipulations.

    On est dans une guerre de communication médiatique. Le préfet partout parle de 5ème vague. ( https://www.facebook.com/prefet.martinique/videos/256440113140710 ). Sur quels critères se base-t-il ? Sur des données tout simplement fausses et une entourloupe avérée des chiffres !

    En Martinique avec un taux d’incidence 4 fois plus bas que la moyenne nationale ou encore 8 fois moins que l’ile-de-France, notre île est soumise au couvre-feu contrairement à aucun territoire de l’hexagone (https://covidtracker.fr/).

    Pour la semaine du 20 au 26 décembre 2021, l’ARS publie un taux de positivité (https://www.facebook.com/arsmartinique/photos/a.129145347131265/4756955501016870) qui n’utilise plus, comme à l’accoutumé, le nombre de cas positifs en Martinique mais se base sur un paramètre inédit  » les nouveaux patients positifs ayant leur adresse principale en Martinique ». Forcément avec ce changement le taux de positivité devient plus élevé, 3.8 % . Le vrai taux de positivité pour la semaine 51 est donc (565/22181) X 100 = 2.5 % comme le confirme Santé public France (https://covidtracker.fr/dashboard-departements/?dep=972). Et non 3.8% !

    A cette manipulation du taux de positivité, s’ajoute un mensonge du préfet qui déclare Dans le JT du soir du 29 décembre de Martinique la 1ère que taux de vaccination est de 46%. Sauf que c’est faux ! https://evolutionmartinique.com/le-prefet-stanislas-cazelles-ne-connait-pas-les-chiffres-de-la-vaccination-en-martinique-evolution-martinique-les-lui-communique/.

    De plus, le préfet annonce une moyenne de 15 décès par semaine , on est très loin de la 10aine de morts par jour de la covid-19 comme au mois d’août où la liste des avis d’obsèques semblait interminable.

    Après avoir ostensiblement montré par son test positif l’inefficacité des mesures que lui-même met en place sur notre territoire, le préfet surfe sur une vague de son hexagone natal qu’il voudrait bien importer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *