MARTINIQUE : ON LES VACCINERA UN PAR UN S’IL LE FAUT MAIS ON Y ARRIVERA

Les professionnels du sport ne s’en sortent pas avec la mise en place du pass sanitaire en Martinique. Ils le font savoir à l’autorité préfectorale qui ne les entend pas. Elle refuse catégoriquement d’aménager le pass sanitaire ce qu’elle avait pourtant promis à mainte reprise compte tenu du faible taux de vaccination à la Martinique. Les professionnels ont dénoncé le fait qu’ils soient pris en otage par rapport à la vaccination. La seule réponse qu’ils obtiennent est qu’on doit vacciner à tout prix. Ils regrettent le bras de fer dans lequel s’est engagé l’état avec la population qui n’a plus confiance en la parole officielle qui dit tout et son contraire en 48h.

Le cabinet du préfet dégaine alors l’argument de l’engorgement de la réanimation pour clamer le fameux slogan  » le vaccin c’est la seule solution ». Sauf que les professionnels refusent cette prise d’otage et demandent de trouver un équilibre entre la protection de la population et la vie économique.

On y arrivera, on les vaccinera un par un s’il le faut mais on y arrivera.

jusqu’à quand se demandent les professionnels qui exigent un aménagement. (NDLR : Le risque est de voir partir dans la nature et la délinquance faute d’une activité d’encadrement des jeunes qui ne céderont pas au dictat vaccinal.)

Le cabinet se réfugie dans l’affirmation d’une cinquième vague qui arrive. Comment il le sait ? (NDLR : La mesure qui a été prise de suspendre les tests PCR des vaccinés se rendant en Martinique depuis la France y sera t-elle pour quelque chose? La course Jacques Vabre qui est prévue après l’annulation du tour des yoles obtiendra t-elle l’adhésion des Martiniquais ?).

Le mot d’ordre qui a été retenu est que la population Martiniquaise doit être vaccinée un par un et ce quoiqu’il en coûte.

Audio ci-dessous

Ne mettez pas mon pays à feu et à sang !

Dans une vidéo sans langue de bois adressée au préfet, Jean Emmanuel-Emile un des acteurs du sport Martiniquais qui assume son statut vaccinal dans un propos assez véhément trouve à juste titre qu’il est impensable de croire qu’on puisse vacciner une population qui refuse cette obligation. kou ta la dlo dépassé farine ! Les propos vont trop loin et sont inadmissibles de la part de certains collaborateurs du préfet. JEE demande de l’apaisement et enfin de l’intelligence pour surmonter ensemble cette crise.

(18 commentaires)

  1. Quand comprendrez-vous que ces gens ne négocierons rien avec nous? Ils nous méprisent au plus haut niveau. Ils traitent Taubira de lâche parce que n’étant pas couchée comme Conconne. Nous devons tous nous unir « Martiniquais – Martiniquaises » pour faire arrêter cette politicomédie sanitaire.
    « Si autrefois il y avait le marquage au fer et au feu des esclaves et du bétail, aujourd’hui c’est le carnet de vaccination qui sépare la société. Le temps passe, mais les pratiques abusives, illégales et rétrogrades sont les mêmes. »
    Debout Martiniquais ! Tous ensemble « associations, sociaux professionnels, restaurateurs, éducateurs, politiciens non corrompus, soignants, médecins, Mawonaj, étudiants, travailleurs, chômeurs, etc. Sé ensemb nou ké pli fow. ????

  2. Bonjou,

    Man pòkò sav sa pou man di pas tout moun épi tout bagay an banmbanm.
    Dépi 1er jou i rivé nou sav poutji prefé tala la ! Mé pèsonn paka di ayen.
    Nou wè demaraj-‘li anlè la radio des b.ké an mars 2020. Sé jounalis-la éséyé fenté’y, séte dé madanm okemand yo pa ensisté. Pas nou té ostad 1 nou pasé a 3…. …
    Piès élu pa janmen di ayen apar 3 ki di séjou tala 2021 « mwa je me suis fait vaksiner, mwa je me le suis fait vaksiner, mwa je me suis fait vaksiner.
    C’est la nouvelle salutation qui remplace les 3 c’est ma faute !.
    Lè prefè-a fini palé en mars 2020 tout sè radio mwen-an mò et man pani ni telé ni face.
    Mé enfowmasion-an ka vini trouvé mwen kanmenm !

    Kòm sé yen ki manti tout sé moun-‘an ka manti sòf le député du Sud et le Maire du Gros Morne soit 02/38.
    Man fini tann an odio ki ké fè an kriz kardiak. Boug-la ka santî yo pini’y.
    Apré man gadé 3 fwa l’Éducateur, l’Instructeur et le oassionné de sport, ansèl Moun !
    I fèmwen chonjé kimannyè alépòk nou mété dirèktè-nou Bd Pasteur adan an bato. Man té ni 19 lanné sèlman.
    Sé martinitjèz 40%-an patéka kité sé Blanfwans-‘la fè djenjen épi yo.
    Mé atjòlman lafwans ja pwan lédevan.
    Tout sé kwab-la Jénipa, yo planké-la épi tout latiray-la pou fini sa yo té koumansé désanm59 fòdfwans.

    Sé Moun-an ki la-a dépi 2010 bouden-yo plen ozas. Yo ka palé fwansé pasé fwansé épi tousa ki ka alé epi’y.
    Yo konpwann yo ké rezoné préfè-a !
    Anchay bwi pou ayen.
    Yo pa sav ke préfè-a èpi le Pt de la ctm frè. Yo ka antann. Yo pé antann anlè do-nou.
    Nou tousèl epi an lanmen douvan, an lanmen dèyè.
    Yo ja koumansé jouré-nou. Dépité du Sud-la reponn-yo kòm i go. Sòf ke atjòlman sa ka fè sé Blanfwans-la rigolé. Kòd-la kasé.

    Pèsonn pépa tienkont de la psycholojie adan situasyon-tala pas lòtla di konsa 6fwa sé ladjè sèlman ki ni point barre.
    Isi-a yo ka chanté, yo ka dansé. Yo konpsann ke yo ké oé espliké sé moun-an an bagay pou yo pé rèspèkté-Nou : ba nou sa yo dwé-nou, tousa sé fwansé-a ni + 40%, vakans fonksyonè, bèl kay, pale bon fwanse, alé fè gran létid anfwans san deviré (yo lé sé geangrèk tala pou sèvi-yo séré dans la haute administration, konsa pèsonn oaka wè-yo. Yo seré ! Separation aristocrate des familles. Yo paka viré isi-a ankò menm an vakans !
    La téle eoi lé radio ka oalé yen ki di lafwans. Yo pa okouran de sa ki paka fèt isi-a. Yo ka fè émission santé epi manjé laba-a. Isi-a paka ezisté. Yo pa fouti mété dé mokréyol yonn a.koté lôt. Yo paka tienn kont de psycholoji moun-an ki anfas-yo. Yo pani an konsantré istwa yo an tèt yo. Sé yen ki é, e, e, an fwnsé kon an kréyòl. Yo ka tradui tout sé mo fwansé–a an kréyòl pou di yo ka palé kréyòl ! Yenko baboul. Lòt-la ka ri dan tjè’y ŕpi i ka foutéfè.epi nou ka tjilé an 2021. Prefe taka ni vis an ko’y pasé ni boulon adan latour Éiffel et sé eku-‘nou-a kzpon. Fòk fè provizion kleenex !!!
    Épi prezidan-an pwomèt-li sa i lé dépi i rivé maté-nou ! Si i erisi péttèt menm yo ké vwéyé’y Gwada oubien Guyaneĺ ! Antouka i pani lentansyon ladjé ayen. Antouka les grenades assourdissantes sont terribles !!! 31 juillet 2021 Senterèz.
    ?B.A.
    Samedi 02 octobre 2021

  3. Monsieur le préfet je suis née d’un père et D’une Mère,quand nous avons faim personne vient nous demander si nous avons déjà manger .Mais vous envoyer des vaccinobus pour vacciner le peuple,quand nous votons dans la caraïbe notre vote ne compte pas pour la France.c’est le poison que vous voulez nous injecté nous avons souffert avec le chlordécone des cancers et nos parents ,nos tantes ,nos oncles nos grand parents sont décédésMaintenant vous voulez détruire l’homme avec se vaccin .Mais Dieu est Dieu la main de Dieu n’est pas trop courte pour sauver sont peuples. esaîe 59 v 1.

  4. les grands de ce monde n ‘arrivent pas a contrôler le peuple et le pass sanitaire est le moyen entre autre pour nous contrôler comme dans les pays occidentaux et là!! plus de gilet jaune et autres manifestations et j’ en passe .alors il est inconcevable et voir impossible pour eux qu’ ils y es des nons vaccinés des spectateurs rebelles il faut qu’on soit tous dans les rangs des dominés

    1. Quand donc cesseront- ils de nous prendre pour des idiots incultes. Le devoir du gouverneur est de respecter les martiniquais. Ils ne tiennent pas ces propos à l’égard des hexagonaux.
      Nous acceptons tout ce qui nous est imposé sans nous révolter.

  5. Pourquoi on ne considère pas les guéris du Covid comme vaccinés?
    Ils ont vaincu le virus en produisant des anticorps. Ils sont mieux protégés que ceux qui ont reçu cette injection. Malgré cela l’état persiste à vouloir les faire vacciner comme si de rien n’était. Pourquoi ? Que recherche-t-il?
    Maintenant que les cas sont en diminution, les vaccinés pourront venir en Martinique sans avoir fait le test. C’est dangereux, ils pourront transmettre le virus sans avoir les symptômes. En effet la 5ème vague sera bientôt là.
    Il va falloir tenir bon et venir en aide à ce qui seront malades. Être bienveillant avec tous.

    1. La réponse est simple et je pense que vous la connaissez déjà. Le fantasme du transhumanisme. La volonté des maîtres du préfet, du président, illégitime, de la république française et tout ceux et celles qu’ils servent. Ceux dont les noms n’apparaissent jamais nulle part dans aucun médias, jusqu’à effacer leur existence de notre conscience. Ceux qui avaient monopolisé silencieusement le système. Leur profond désir à tout ceux-là est de prendre le contrôle total de nos corps, notre esprit et notre âme. Ils fantasment d’être littéralement nos Dieux grace à la technologie.
      Ces (in)humains et tout ceux qui les servent ont trahi l’humanité. Le poison est à la fois un moins et l’ouverture d’une norme menant l’humain à la servitude total, jusqu’au contrôle de ses émotions à distance (eh oui, si le monde était moins distrait, il s’intéressait aux brevets des divers avancées technologiques et saurait que la technologie existe belle et bien). Ces personnes ont trahi l’humanité. Peu importe la magnitude des dégâts qu’ils auront causé dans leur chute, le jour de la rétribution viendra…
      Nous sommes en guerre mondial. L’heure est à la résistance ; nous ne combattons pas seul. Notre seul devoir est de rester debout, de relever le voisin qui fléchi, car à la fin seul les vainqueurs écrirons la nouvelle page de l’histoire de la civilisation humaine. La décision nous appartient.

    2. Peuple martiniquais bon courage tenez bon faut pas accepter cette dictature nous sommes pas des cobayes ils ont voulut nous empoisonné avec le chlordeconne et maintenant c’est avec leurs poisons que eux mêmes il veulent pas sinjecté
      Foss pou la Martinique

  6. l’économie du pays n’est-elle pas en difficulté avec les confinements et couvre-feu ? et si on enlevait les aides… quelle serait la situation du tissu économique ?? c’est difficile de contrer une stratégie gouvernementale qui fait ses preuves dans l’hexagone
    mettons-nous à la place des gouvernants : ils voient que des martiniquais ne veulent pas se vacciner, cela entraine des vagues de contamination à répétition, jusqu’à imposer des couvrefeu et confinement.
    A chaque confinement, l’état doit donc financer les aides pour éviter la catastrophe sociale liée à ces restrictions.
    Problème, on ne voit pas le bout du tunnel puisque la population refuse toujours le vaccin (mais continue de prendre les aides…)
    Forcément, il fallait s’attendre à un durcissement du ton… soit plus de pression sur la vaccination, soit diminution des aides, ou les 2 en même temps

  7. Bjr la Martinique juste pour vous qu’ici dans en France les ne porte pas le masque quand ils marche dans les rue ils le porte seulement quand ils entre dans les commerces. Par contre ils vous prennent pour des cobayes car le vaccin tue et si on se rencontre bien un médecin est payer 450€ par injection c’est pour cela qu’ils vous disent de prendre le vaccin. Mais ils faut vous poser cette question :_Pourquoi autant d’acharnement pour vacciner les gens?
    Par contre les policiers ne sont pas obligé de se faire vacciner mais ils peuvent aller au resto ,etc…
    Sur ce réfléchissez bien avant de vous faire vacciner

  8. Faut arrêter cette folie de l état français. Laissez nous tranquille arrêter de faire venir les gens qui nous contaminent.a chaque fois fois c pareil nous sommes ds les normes et boum ils nous envoient des contaminés. La c est encore plus grave et clair ils savent très bien qu un vacciné peut être contaminé à symptomatique et transmettre le virus.ils nous prennent pour des couillons.peuple antillais réagissez ne nou laissons pas faire ce coups ci…avion pa pou posé l aeroport….terminé cette mascarade.

  9. Je me pose des questions sur les vaccinés sans test pcr qui rentrerons en Martinique. Si un jour je me vaccine je ne comprendrai pas pourquoi je ne dois pas avoir un test pcr pour voyager ou entrer dans un resto.
    Quel est le but? Une 5e vague? Pour ensuite envoyer un contingent d’inutiles en Martinique? On nous prend pour des idiots. Le but est de forcer la vaccination des plus récalcitrants . C’est un crime de laisser les vaccinés venir avec le covid dans une île où 70 % de la population refuse de se faire vacciner. Tous les moyens sont bons pour nous exterminer et nous remplacer ?

    1. « C’est un crime de laisser les vaccinés venir avec le covid dans une île où 70 % de la population refuse de se faire vacciner. »
      pourquoi vous dites ça ? alors que vous laissez entendre que le vaccin est inutile ? laisser entrer des gens vaccinés ou pas qui vient d’une zone où le virus circule moins que chez nous, ne devrait pas avoir d’impact…

  10. Vous y croyez vous a ces pseudo-négociations. C’est fait pour qu’ils gagnent du temps et vous occupent en vous faisant perdre le votre. Alors que toute la population consciente devrait s’organiser a la résistance, au moins sur le moyen terme..! Vous le dites vous-mêmes : ils ont un plan, depuis le début. Ce plan s’est déroulé comme ils le prévoyaient dans l’ensemble, en France. Meme s’il y a un sursaut ou soubresaut des populations contre le « aussweis » en France.

    1. Bèlbonjou
      Nou ja wè, nou ja konprann sé vakabon kriminèl tala pa ni ayen a fout di nou, yo ka méprizé mé yo ka di sé pou santé-nou yo lé pitjé nou?

      KI JOU KITAN NOU KÉ DOUBOUT GAOULÉ POU FÈ YO CHYÉ ALÉ ISI’A ?
      KOUMANNYÈ NOU PÉ KONTINYÉ KOUTÉ, OBÉYI DÉ KRIMINÈL KI LA POU TJWÉ NOU ?

  11. Mais non, je ne crois pas qu’ils nous prennent pour des « idiots incultes », mais cela fait partie du rapport de force, en temps de guerre et en ce qui nous concerne de nous rabaisser « subtilement », je dirais même hypocritement et de tout temps, de nous infantiliser, vous le savez bien ! Mais cela cache une peur, leur peur face à ces « guerriers » que nous sommes, pour ceux qui demeurent les « patriotes » et honorent l’héritage de nos ancêtres, nous qui n’avons rien perdu de notre force et détermination face à l’adversité.
    Où avez-vous vu qu’un « gouverneur » respectait une population qu’il veut matter, contre qui lui et ceux qui l’ont précédé ont tenté des « coups », mais nous sommes enore et toujours là.
    Enfin, ne vous y trompez pas ! Le jeux des imposteurs au pouvoir est également subtile avec les « hexagonaux », mais la finalite demeure la même.
    L’union fait la force !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *