C. CONCONNE, M. ANTISTE, V. LUREL : Veulent rendre la vaccination obligatoire

C’est le 31 Août que ces élus du groupe socialiste, écologiste et républicain (SER) ont déposé une proposition de loi visant à rendre obligatoire la vaccination anti-Covid pour toute la population. Le débat devrait se tenir le 13 Octobre. Une position déjà défendue par le groupe lors des débats sur le pass sanitaire. Ils semblent assumer d’aller à contre courant de la majorité de la population Antillaise qui refuse cette sois-disant « UNIQUE SOLUTION VACCINALE » tant clamée à corps et à cries par la sénatrice de Martinique Catherine CONCONNE.

La Martinique et la Guadeloupe ont connus des vagues de contaminations pendant les vacances de Juillet-Aout. Qu’en est-il des propositions de fermetures des frontières pour protéger la population des nouveaux variants ?

Quid de la levée des entraves et des pressions que subissent les médecins qui soignent la population avec des molécules anciennes bien connues et qui fonctionnent ?

Quid du respect des choix de médication de chaque français ?

Espérons que nos sénateurs et sénatrices feront autant diligence afin de DIVERSIFIER le combat contre la covid-19 et n’auront pas une lecture comptable, obtus et biaisée de la situation singulière de nos DFA pourtant Françaises.

Cette proposition de loi «instaurant la vaccination obligatoire contre le SARS-CoV-2» a notamment été signée par les sénateurs Catherine CONCONNE, Maurice ANTISTE et Victorin LUREL. Comme le rapporte Public Sénat, ce dernier estime que l’actualité est venue «donner raison» à cette position, en expliquant sa position en ces mots : «Cela aurait été tellement plus simple de décider l’obligation fin juillet. Cela aurait été efficace et on n’aurait pas eu toutes les contestations, qui sont légitimes […] On est pour la chose simple, égalitaire. En matière de santé publique, la notion d’égalité est quelque chose d’important».

En savoir plus sur RT France

LegifranceLegifrance.pdf

(3 commentaires)

    1. Pourquoi le gouvernement s’obstine à vouloir désobéir à la décision des Antilles qui ne veulent pas entendre parler de vaccins ni de passe sanitaire ont a compris votre manège satanique gardez le pour vous même vos élus et vos compatriotes sont contre vos idées malsaine alors je vous prie renoncer à massacré vos citoyens français D O M .T O M y compris à bon entendeur salut

  1. Mes chers maires députés et autres arrêtez de vous vendre aux plus offrant arrêtez d’être des complices du gouvernement qui ne connaît pas le fonctionnement des Antillais quand il s’agit de leurs santé car vous serez aussi des pantins de ce gouvernement qui senfou de vous du moment que vous les obeissez réfléchissez à nouveau avant qu’il ne soit trop tard à bon entendeur salut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *