Jean-Philippe NILOR : Ce n’est pas une crise de non vaccinés que nous avons subie mais une crise de non soignés

Nous l’avions évoqué dans l’une de nos tribunes « Le système de santé en Martinique est incapable de soigner dignement la population en cas de crise majeure ».

Le député Jean-Philippe NILOR a été le seul député Martiniquais à s’être rendu au palais Bourbon pour s’opposer à l’absurde loi du pass vaccinal inapplicable en l’état aux Antilles. Il est revenu sur la défaillance de l’hôpital qui n’a pas su faire face à la vague de contaminations de la population à cause du variant Delta qui était pourtant moins virulent que les variants précédents mais plus contagieux. Jean-Philippe NILOR dénonce la politique du CHU qui a consisté à trier les malades à cause d’une affluence inédite. Le député a dénoncé le manque de protocole précoce et la prescription du Doliprane qui a été fatale aux malades.

« On a refusé de soigner des personnes non vaccinées à l’hôpital en Martinique, voilà la vérité dans nos territoires, voilà le scandale de la gestion de votre gouvernement dans nos territoires » a déclaré le député.

Qu’en sera-t-il en cas de catastrophes naturelles majeures en Martinique ?

Alexandre Jean-Louis, le 06/01/22

Un commentaire

  1. Il faudra sérieusement penser à mettre hors-jeu tous ces députés qui vont à l’encontre de la volonté et des désidératas de leurs mandants. Quand un élu sensé représenter une partie de la population est invisible quand on attend qu’il porte les doléances de ses mandants, il est inutile pour le peuple .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *